Notes de dégustation par Andreas Larssen (en anglais) lors d'une dégustation à l'aveugle organisée par blindtasted.com . 1996 noté 94/100 fait rarissime pour un millésime aussi "jeune", 1995 93/100, N°4 88/100. 16460 vins ont été dégustés et seulement 11 ont atteint 98/100

Consulter la liste des résultats.

Tasting by Andreas Larssen of Château de Briat baron de Pichon-Longueville vintage 1996 folle blanche. Note 94/100 https://armagnacs-pichon-longueville.com/e-shop/chteau-de-briat-baron-de-pichon-longueville http://www.blindtasted.com/search/50084/results
Tasting By Andreas Larssen du Single N°4 by Armagnacs Pichon-Longueville https://armagnacs-pichon-longueville.com/e-shop/copy-of-single-n18 http://www.blindtasted.com/search/50084/results
Tasting by Andreas Larssen of Château de Briat Baron de Pichon-Longueville Vintage 1995 Baco and colombard Note 93/100. https://armagnacs-pichon-longueville.com/e-shop/chteau-de-briat-1995-bacocolombard http://www.blindtasted.com/search/50084/results
 
 

Pour savourer en connaisseur les senteurs riches et puissantes d’un « Grand Bas », prenez votre temps et détendez vous. Pour qu’il embaume votre verre, réchauffez-le entre vos mains, faites-le valser doucement de quelques tours de poignets, laissez-le s’aérer tout en contemplant sa robe mystérieuse (est-elle acajou, cuivrée ou mordorée ?). Puis sur un rythme paresseux, commencez à humer délicatement ses arômes subtils, et dégustez-le voluptueusement à petites gorgées. Il vous livrera alors son âme en vous révélant le secret des « choses infinies qui chantent les transports de l’esprit et des sens » (Baudelaire). Prenez votre temps, ces armagnacs non réduits sont puissants, humez de loin et rapprochez vous lentement, comme on le fait près d’un feu de cheminée, trouvez la bonne distance, elle est propre à chacun. Respirez et soufflez par le nez dans le verre. Avec le temps on s’habitue, et alors que les esters les plus volatiles s’évaporent, vous découvrirez des parfums insoupçonnés. Au palais il en va de même, prenez votre temps, buvez par petites lampées au début, claquez la langue sur le palais et avalez sans respirer, cela aténue la puissance de l'alcohol. Une fois habitué si vous le désirez, vous pouvez faire frémir l’armagnac dans votre bouche en faisant passer de l’air (rétro-olfaction), de la même manière qu'on déguste un vin, cela amplifie grandement l'expérience. 


LA TERMINOLOGIE DE L'ARMAGNAC

Sans essayer de donner de nom spécifique aux parfums ressentis au nez (le palais ne perçoit que l’acidité, le sucré, le salé), les termes suivants sont communément utilisés : désagréable, grossier, ordinaire, fin, distingué, racé (fier), très fin.

Pour caractériser la force de l’armagnac voici quelques exemples :
Plat, faible-discret, léger, parfumé, frais, chaud, puissant, lourd, montant (envahi le nez à partir du palais), violent, agressif. Rappelez-vous que chacun perçoit les choses différemment et qu’il n’y a pas de « vérité » derrière ces termes qui bien souvent sont trop succincts. Certains palais plus fins, diront que cet armagnac est léger en voulant exprimer une rare qualité, d’autres plus sportifs apprécieront le caractère violent, voire agressif d’un armagnac car c’est ce qu’ils en attendent. Un dégustateur professionnel trouvera une multitude de termes pour le décrire, il en fera toute une histoire, des comparaisons, parlera de lui comme d’un ami. Laissez vous tenter, développez vos sentiments et partagez-les ! c'est en discutant entre amis que l'on apprécie le mieux l'armagnac. D'expérience il y auras toujours des désaccords dans un groupe et il est passionnant de découvrir les ressentis de ses partenaires de dégustation. On apprend énormément.  


LES APPELLATIONS

L’armagnac est une eau-de-vie de vin vieillie en fût de chêne, de couleur marron doré, produite sur une partie des départements du Gers, des Landes et du Lot-et-Garonne.

Cette appellation générique est subdivisée en trois autres appellations géographiquement plus restreintes :

* Le bas-armagnac est un armagnac produit sur la partie occidentale du Gers et la partie des Landes.

* L’armagnac-ténarèze est un armagnac produit sur une autre partie de l’aire d’appellation, correspondant au Nord du Gers et à la partie du Lot-et-Garonne.

* Le haut-armagnac est un armagnac produit sur le reste de l’aire d’appellation, soit la partie orientale et méridionale.

* Enfin, la blanche-armagnac est une appellation un peu à part, car il s’agit d’une eau-de-vie qui n’a pas bénéficié d’un vieillissement sous bois, d’où son allure translucide.