LA DISTILLATION

Le vin arrive dans la chauffe-vin (1) par gravité où il est chauffé par la partie supérieure du col de signe qui sert de condensateur et du serpentin. Se déversant dans la colonne il traverse des plateaux de barbotage (4) et devient de plus en plus chaud pour finir par se vaporiser lors de son arrivée au bas de la colonne. En bouillant, le vin donne de l’alcool sous forme de vapeurs qui remontent au travers les "pattes d’araignées" (6) des sept plateaux de l'alambique. L’alimentation continue en vin et la constante production de vapeurs engendrent une saturation aromatique qui, en se condensant dans le col de signe (partie la plus haute liant la colonne au serpentin), devient totalement liquide en fin de course du serpentin. L’armagnac est alors transparent comme un diamant, et se déverse lentement dans sa barrique en chêne qui deviendra sa résidence principale pour les 12-40 années à venir avant d’être embouteillé.

Film sans montage, tout simplement....

alambique.png

ELEVAGE ET VIEILLISSEMENT

L’élevage de nos armagnacs s’effectue entre 3 et 5 ans en barriques de chêne Gascon neuves, puis transvasés dans des barriques plus anciennes (celles ayant contenu nos anciens millésimes ) aux tanins épuisés pour vieillir à l’ombre de notre chai humide en terre battue pour le restant de leur vie. Seul les meilleur barriques porteront le millésime (20 ans minimum), les autres seront assemblées au bout de 10-15 ans en Hors d'age. Ce sont ces deux maturations successives qui conféreront à nos armagnacs, leurs caractères et leurs forces, ainsi que leurs couleurs ambre-caramel typique. Nous conservons donc toutes nos barriques, certaines approchent les 100 ans et transmettent ainsi les saveurs d'antan. 

wp10_wp7d9dac40[1].gif
nouveau setup: Construction de deux nouvelles RANGÉES de trois ÉTAGES pour loger nos BARRIQUES en favorisant l'aération et l'espace. 73 BARRIQUES pleines ont ÉTÉ déplacées !  Cela nous permet de mieux travailler (gouter decider des millésimes des assemblages etc...)

nouveau setup: Construction de deux nouvelles RANGÉES de trois ÉTAGES pour loger nos BARRIQUES en favorisant l'aération et l'espace. 73 BARRIQUES pleines ont ÉTÉ déplacées !  Cela nous permet de mieux travailler (gouter decider des millésimes des assemblages etc...)

Nous arrivons maintenant à un stock de plus de 300 barriques au Château de Briat (millésimés de 1992 à nos jours) ce qui nous laisse encore une petite centaine de places libres pour les 5 ou 6  années à venir, après quoi nous manquerons de place. Prochainement nous allons débuter un partenariat avec un négociant pour vendre une petite partie du stock chaque année et nous permettre de continuer notre production. 

du fait de l évaporation de l'armagnac au travers des douelles de la barrique un champignon microscopique- Baudoinia compniacensis ressemblant a de la mousse, se DÉVELOPPE a l'extérieur de la barrique, sur les poutres et ainsi de suite dans tout le chais. 

du fait de l évaporation de l'armagnac au travers des douelles de la barrique un champignon microscopique- Baudoinia compniacensis ressemblant a de la mousse, se DÉVELOPPE a l'extérieur de la barrique, sur les poutres et ainsi de suite dans tout le chais. 

millesimesBIS.jpg
 

LA NOTION DE MILLESIME

Le millésime représente l'année de vendange et pour un même millésime, certains fûts sont assemblés et d’autres non, en sorte d’offrir de pures monocépages (baco, folle blanche, colombard), des assemblages de cépages, ou des blends de plusieurs millésimes (Hors d'Age). A Briat, ouillage et coupages à l’eau sont proscrits pour les millésimes (20 ans minimum), au profit de l’aérage naturel en atmosphère humide dans notre chai en terre battue datant de 1724. L’armagnac ne vieillissant pas en bouteille mais en fût, chacune d'elles sont numérotées et datées. 

 

 
 

LA VIGNE DE BRIAT: 8ha- Rendement limités volontairement à 80 hl/ha qui produisent environ 11 000 litres d'armagnac blanc à 54° chaque année.

NOS CÉPAGES

  • Le Baco: 1.41 ha plantés en 1963-1964 puis 1 ha en 2016. Pour sa robustesse, ses arômes terriens, sa matière impressionnante et sa suavité.
  • La Folle blanche: 3.02 ha en 1993-1999. Pour son élégance, sa finesse et son côté aérien/végétal.
  • Le Colombard : 1.30 ha 1963-1964 et 2 ha en 1993. Pour le fruit, le volume de vins.

LA folle blanche - ne représente qu'un très faible pourcentage des surfaces - 1 à 2%, la vigne est très sensible a la maladie et sa grappe particulièrement dense favorise la dispersion des MALADIES. par contre ses ARÔMES sont d'une EXTRÊME finesse de CARACTÈRE assez AÉRIEN floral et VÉGÉTAL. rare et TRÈS recherché par les amateurs avertis. CÉPAGE emblématique de L’ARMAGNAC avant la crise du PHYLLOXÉRA qui le fit presque DISPARAÎTRE en 1893. 

LA folle blanche - ne représente qu'un très faible pourcentage des surfaces - 1 à 2%, la vigne est très sensible a la maladie et sa grappe particulièrement dense favorise la dispersion des MALADIES. par contre ses ARÔMES sont d'une EXTRÊME finesse de CARACTÈRE assez AÉRIEN floral et VÉGÉTAL. rare et TRÈS recherché par les amateurs avertis. CÉPAGE emblématique de L’ARMAGNAC avant la crise du PHYLLOXÉRA qui le fit presque DISPARAÎTRE en 1893. 

le baco 22A - un cas unique:  hybride de noah AMÉRICAIN et de folle blanche. ce CÉPAGE a la peau ÉPAISSE te charnu, APPARU au début du siècle, est TRÈS RÉSISTANT et a grandement contribué a la reconstitution du vignoble apres le PHYLLOXÉRA. 30%  ARÔME de FRUITS mures de pruneau et d'ÉPICES c'est un CÉPAGE TRÈS terrien grandement APPRÉCIé dans le bas armagnac landais pour sa rondeur et sa suavité.

le baco 22A - un cas unique:  hybride de noah AMÉRICAIN et de folle blanche. ce CÉPAGE a la peau ÉPAISSE te charnu, APPARU au début du siècle, est TRÈS RÉSISTANT et a grandement contribué a la reconstitution du vignoble apres le PHYLLOXÉRA. 30%  ARÔME de FRUITS mures de pruneau et d'ÉPICES c'est un CÉPAGE TRÈS terrien grandement APPRÉCIé dans le bas armagnac landais pour sa rondeur et sa suavité.

LE COLOMBARD: très utilisé en vins blanc de pays de gascogne, il donne pour l'armagnac beaucoup de fruit et d'agrumes de fleurs blanches et de la fraicheur .

LE COLOMBARD: très utilisé en vins blanc de pays de gascogne, il donne pour l'armagnac beaucoup de fruit et d'agrumes de fleurs blanches et de la fraicheur .

.