Millésime 1997, 70cl, 62% Folle Blanche Château de Briat, Baron de Pichon-Longueville

tasted-brt-logo.png
tasted-brt-logo.png

Millésime 1997, 70cl, 62% Folle Blanche Château de Briat, Baron de Pichon-Longueville

150.00

Barrique N°10 - Série unique de 380 bottles (70cl). Conservé en fut et mis en bouteille a la demande

Video (French) ici 

Les armagnacs Château de Briat Baron de Pichon-Longueville représentent le summum qualitatif des collections des armagnacs Pichon-Longueville. Il y a en a peu et les ventes se font au compte goutte: après une sélection drastique, seul les meilleurs barriques méritent le label château de Briat et elles sont embouteillées, étiquetés à la main avec le plus grans soin selon que nous jugeons la barrique prête à la dégustation. Tous ces armagnacs sont donc en éditions limitées (environ 540 exemplaires par barrique, et les ventes limitées volontairement à 3000 bouteilles par an au total)

Quantity:
Add To Cart

Château de Briat: La propriété gère 8 ha à Mauvezin d'Armagnac sur des sables fauves. Nous maintenons uniquement trois cépages : Baco, Folle Blanche et Colombard.
• Un grand Bas Armagnac 100% Maison
• Vinification par cépages afin de pouvoir composer avec les cépages .
• Distillation armagnacaise en petit alambique chauffé au bois. 20 barrique par ans à 52-54°
• Le vieillissement est fait en fûts neufs de chênes gascon (de chez Bartholomo) pen-dant 2 à 5 ans, et pour le restant dans des barriques ayant contenus nos vieux millésimes maintenant épuisés.
• Le chais (1724) est en terre battue pour que l'humidité du sol ressorte en été. Haut de plafond il abrite les barriques ainsi que les cuves de vinification, donnant une touche personnelle au vin qui s’imprègne de la végétation native (produite par l'évaporation de l'armagnac sur les barriques)
• Seule les meilleurs barriques porteront le millésimes, les autres étant assemblées en Hors d'age principalement pour les Etats Unis.
• Tous nos millésimes sont brut de fût (c'est a dire pures sans ajout d'eau ou de colorants).
• Nous ne pratiquons pas le ouillage et laissons le temps faire son travail, ainsi en vingt ans 10 degré d'alcool s'évaporent ainsi que un quart de la barrique.